Entre flex office, nomadisme, QVT, télétravail, et depuis peu, distanciation sociale, le mobilier de bureau et l’agencement des espaces doivent accompagner les nouvelles organisations du travail tout en assurant le confort et le bien-être des utilisateurs. Yann Thevenet, directeur associé de Cider, spécialiste de l’ameublement de bureau, Mathieu Girard, cofondateur de l’atelier d’architecture d’intérieur et de design Cocorico, nous livrent leur vision du mobilier de bureau d’aujourd’hui et surtout de demain.

Cider accompagne Wojo depuis ses débuts, en fournissant le mobilier des espaces de travail partagés, un partenariat qui s’est renforcé depuis 2019 avec la création d’une collection de mobilier exclusive Wojo, imaginée par l’atelier Cocorico et fabriquée par Cider. Cette gamme est désormais présente dans tous les nouveaux espaces Wojo. Elle constitue l’un des piliers de son identité et traduit une vision commune des espaces de travail et de la manière de les utiliser.

Des espaces de travail qui sont aussi des lieux de vie

« Avant, on considérait que la vie commençait quand on quittait son travail, mais avec le développement des salles de sport, de sieste, des lieux de convivialité dans les entreprises, tout ceci change. Je considère qu’on doit vivre sa vie peu importe le lieu : nous cherchons donc à concevoir des espaces de travail qui ne soient pas subis » explique Mathieu Girard, qui appréhende le développement du télétravail comme une opportunité de concevoir des bureaux encore plus agréables à vivre.

À lire aussi : L’interview du responsable design & build chez Wojo

« Je vois les aspects positifs du télétravail, qui désengorge les transports, allège l’organisation, mais qui désociabilise aussi. Les espaces de travail bien pensés doivent rester une priorité, car après deux ou trois jours de travail à distance, on a encore plus envie de revenir au bureau pour profiter des nouveaux usages qu’il propose, et entretenir ou créer son réseau. » Cette conception priorise le bien-être des salariés, et intègre les changements profonds du rapport des jeunes générations à leur lieu de travail.

L’utilisateur au cœur de la réflexion sur le mobilier de travail

« Les jeunes qui arrivent dans l’entreprise aujourd’hui n’ont pas du tout les mêmes codes et attentes par rapport aux espaces de bureau que la nôtre. Il faut proposer des alternatives pour attirer ces nouveaux talents sans frustrer ceux qui sont déjà », appuie Yann Thévenet.

Mathieu Girard insiste aussi sur la « domestication des espaces de travail », qui passe par l’emprunt de matières, de couleurs à l’univers domestique, et qui permet à l’utilisateur de se sentir bien dans cet environnement. « Pour nous, c’est un vecteur de performance que de travailler dans un espace qui répond à vos besoins dans une atmosphère chaleureuse. On veut proposer le même confort au bureau que celui qu’on trouve chez soi, tout en répondant aux besoins par des fonctionnalités bien pensées » insiste le cofondateur de Cocorico, pour qui le plus important reste de créer des lieux où la nécessité économique ne doit pas faire oublier que plus on se sent bien dans un lieu, plus on va y déployer le meilleur de soi-même.

Une collection de mobilier de bureau Wojo adaptée aux nouveaux usages

Le cahier des charges transmis aux participants du concours de design organisé par Cider pour Wojo reflète les contraintes auxquelles doit répondre aujourd’hui le mobilier de bureau.

« Il fallait aborder la possibilité de pouvoir déplacer le mobilier au sein des espaces, explique Yann Thévenet. Les entreprises ont besoin de flexibilité, et donc de modularité du mobilier. » Il insiste aussi sur le confort des utilisateurs, par exemple sur l’importance d’avoir une prise de courant sur la table et non dans un recoin difficile d’accès ou sous la table. « La proposition devait aussi intégrer la possibilité de séparer les gens soit en frontal, soit en latéral, un point particulièrement important avec les nouvelles problématiques de distanciation sociale. »

Panneaux écrans amovibles, imaginés par Cocorico pour Wojo

La proposition de Cocorico s’est démarquée du lot avec un ensemble décliné autour d’une table et d’une armoire, avec des options customisables : écrans de séparation, supports pour des logos, lampes, poufs, canapés, etc. « Notre table au piétement caractéristique est le point de départ de la collection Wojo, que nous voulions à son image, flexible, chaleureuse et maligne, complète Mathieu Girard. Dans l’univers du bureau, on a certes besoin d’un plan horizontal, mais aussi d’un endroit où ranger ses affaires, surtout en coworking. Et selon les individus, ces besoins vont différer : il faut pouvoir s’y adapter. »

La table totem designée par Cocorico pour Wojo

Et qui s’inscrit dans une volonté de minimiser les impacts

La collection imaginée par Cocorico est fabriquée par Cider en Italie, qui s’appuie sur un tissu industriel qui maîtrise les matières et le savoir-faire. « Tout est ensuite assemblé sur site pour limiter l’empreinte carbone : des tables démontées prennent beaucoup moins de place dans les transports ! explique Yann Thevenet. Les dimensions sont optimisées pour avoir le moins de chutes possibles, et tous nos produits sont certifiés d’origine durable, dans une démarche écologique. »

Quelle vision pour l’avenir du mobilier de bureau ?

Côté fabrication de mobilier, Cider finalise le développement d’un élément de bureau adapté à la visioconférence, permettant de déplacer un écran avec caméra intégrée pour faciliter l’organisation des réunions en vidéo dans son espace de travail, sans avoir besoin de monopoliser une salle de réunion. Côté design, l’atelier Cocorico insiste sur l’importance de se recentrer autour de l’humain et des interactions, tout en proposant des expériences à vivre dans les espaces de travail, et invite à penser les changements sur le long terme plutôt qu’en réaction à des circonstances exceptionnelles.

Lampe de bureau Cocorico pour Wojo

Praticité, flexibilité, expérience surprenante… autant de fondamentaux de l’expérience de travail chez Wojo que nous vous invitons à venir découvrir dans nos espaces partout en France !

Merci à :

Yann Thévenet, directeur associé et directeur Commercial de Cider, dont les équipes appréhendent avec passion les besoins des clients pour les traduire dans des solutions efficaces. Depuis 1976, le groupe accompagne entreprises, start-up, PME et grands groupes dans leurs projets d’aménagements d’espaces de travail et de renouvellement de mobilier. Cider est à la fois éditeur et distributeur, c’est-à-dire qu’il intervient depuis la conception des meubles jusqu’à leur fabrication, et même l’assemblage sur site, dans une démarche la plus responsable possible, pour créer des espaces où il fait aussi bon vivre que travailler.
@Instagram @LinkedIn @Facebook

Mathieu Girard, cofondateur de Cocorico Paris. Agence pluridisciplinaire, Cocorico propose des concepts ingénieux et novateurs dans les domaines de l’architecture intérieure, le design et la communication pour enrichir le quotidien et surprendre, en plaçant l’humain et les besoins des utilisateurs au cœur de la réflexion.

Au fait, chez Wojo on ne fait pas qu’écrire !

Bureaux privatifs

Bureaux fermés de 2 à 200 postes personnalisables, accès sécurisé 24/7.
Contrat flexible.

Wojo Corners

Postes en espace partagé, dédiés au travail dans le calme. Pour les freelances et les petites équipes, mais aussi les entreprises qui concilient bureaux privatifs, networking et nomadisme.

Wojo Spots

Réseau d’espaces pour travailleurs nomades, déployé par Wojo auprès de ses partenaires (hôtels, cafés, concept stores). Pour travailler où on veut quand on veut.

Salles de réunion

De 2 à 80 personnes. Idéal pour les réunions, séminaires, formations… (restauration sur demande).

    Je souhaite publier à titre personnel