Les plantes de bureau ont la cote. D’abord, elles sont esthétiques. Mais parce qu’être belles ne suffit pas dans la vie, il semblerait qu’elles soient dotées de 1001 vertus pour prendre soin de notre psychisme, de l’air qu’on respire, etc. Vrai ou faux ? Faut-il vraiment voir la vie en vert au bureau ?
Wojo, leader des espaces de travail flexible décrypte les idées reçues avec une experte

Plantes vertes en entreprise
Wojo Champs-Elysées Paris 8

Les plantes de bureau, véritables alliées du bien-être au travail ?

A priori, les plantes de bureau permettent d’enjoliver un espace terne, masquer un recoin disgracieux, personnaliser notre poste de travail, etc. Mais pas que. Grâce à des as du marketing (& études à l’appui), on leur prête désormais de nombreuses vertus : dépolluantes, antistress, booster de productivité, antibruit, anti-onde, régulatrice de température, et on en oublie certainement.

🌺On casse le mythe mais on vote pour quand même, avec Cécile Bourdet, artisan fleuriste et fondatrice de L’envolée, qui a présidé à la végétalisation de plusieurs espaces Wojo et s’assure que ses plantes se portent bien. Elle nous recommande trois essences pas compliquées par rubrique, histoire de transformer votre bureau en abri anti atomique.


Des plantes de bureau pour dépolluer l’air : vrai ou faux ?

Selon l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur, nous passons en moyenne 80% de notre temps dans des espaces clos, alors que l’air y est 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur (même en ville). Dégoûtant.

En cause, les Composés organiques volatils (COV) omniprésents dans les matériaux de construction et nos produits du quotidien. En principe, on ne les sent pas, mais ils provoquent parfois des gênes respiratoires, des douleurs, des irritations, inflammations de la gorge et autres réjouissances.

🌏Le bon sens inviterait à rabaisser encore le taux acceptable de COV dans les produit manufacturés… Mais en attendant une nouvelle réglementation, nous pourrions compter sur une certaine catégorie de plantes aux vertus dépolluantes (comprenez : qui absorbent les COV à notre place, sympa les filles). Alors, vrai ou faux ?

Cécile, peux-tu nous dire si des plantes de bureau peuvent vraiment absorber et convertir ces émanations indésirables ?

Oui, mais non ! La Nasa a effectivement prouvé dans les années 80/90 que certaines plantes (et leur terre enrichie en charbon actif) améliorent la qualité de l’air en absorbant certains gaz nocifs pour nous. Mais l’expérience s’est déroulée en laboratoire, dans un lieu confiné et régulé qui n’a rien à voir avec un bureau. Il n’est en réalité pas possible d’en tirer de conclusions pour un intérieur standard.

Et si je veux quand même assainir l’air de mon bureau ?

On ouvre sa fenêtre et on aère ! Et on s’offre quand même une plante dépolluante pour faire joli (lol). Selon la place dont on dispose, je suggère le Kentia (qui peut être très grand) et l’Aspenium (à poser sur un bureau). Ces deux espèces ont l’avantage d’être facile d’entretien, puisqu’elles n’ont besoin d’eau que tous les 15 jours.
Attention, les Ficus, bien connus de tous sont en réalité des variétés fragiles qui ont besoin de beaucoup de lumière et dont il faut surveiller l’humidité de la terre.

Des plantes de bureau pour neutraliser les ondes magnétiques : vrai ou faux ?

Plante au bureau
Wojo Saint-Lazare Paris 9

Selon la Fondation pour la recherche contre le cancer, « les études prouvent que les ondes provoquent une agitation moléculaire dans notre corps, ce qui induit une augmentation de notre température et la création de courants électriques internes ». Ce surcroît de chaleur serait régulé par notre organisme… MAIS… la communauté scientifique précise ignorer jusqu’à quel point cela reste sous contrôle, en cas d’exposition continue ou intense.

🌵La solution miracle ? Des plantes connues pour produire beaucoup d’oxygène et qui absorbent les ondes basses fréquences, selon (encore) une étude de la NASA (étude non sourcée, hum). Des ondes qu’elles filtrent ensuite par leurs racines. On n’a rien compris, donc on a demandé son avis à une experte.

Cécile, tu nous expliques comment les plantes bloqueraient les ondes ?

« Cette idée vient d’un quiproquo. En effet on lit que les cactus et l’Arbre de Jade seraient nos meilleurs alliés contre les ondes… Il semblerait que cette idée dérive en fait des préceptes Feng Shui, selon lesquels ces plantes bloquent la circulation des bonnes ondes (énergétiques). Ce qui a été déformé par des champions du marketing en « le cactus fait barrage aux ondes électromagnétiques » : un pas qu’aucune étude n’a franchi à ce jour ! »

Et si je veux mettre du piquant au travail ?

Les plantes grasses et les cactus présentent une foule d’avantages. Il y en a de toutes formes et tailles selon la place dont on dispose et elles s’arrosent peu.
Quant à l’arbre de Jade, il porte bonheur en Asie : voilà pour les bonnes ondes ! Les Échéveria plaisent souvent beaucoup : peu encombrantes et de toutes les couleurs, elles ne s’arrosent qu’une fois/mois. Parmi les Euphorbes, les Euphorbes candélabres sont les plus connues et appréciées.  

Des plantes pour être moins stressé et plus efficace : vrai ou faux ?

Voilà qui est plus documenté et régulièrement confirmé par les études.
Dès 2002, la Faculté d’agronomie d’Oslo quantifiait les performances des plantes vertes au bureau : réduction de la fatigue de 30%, et -19% pour les maux de tête déclarés. À la clef un absentéisme diminué de 10%…

En 2015, les chercheurs de l’Université de Cardiff ont démontré qu’être entouré de plantes vertes boosterait la productivité des travailleurs de 15%. En 2019, l’université japonaise de Hyogo enregistre que la contemplation d’une plante verte permet de réduire significativement le stress (constaté notamment par une baisse de la fréquence cardiaque). Qu’en pense notre experte ?

Plantes de bureau
Wojo Issy-les-Moulineaux

Cécile, toi qui vit au milieu des plantes de bureau, comment te sens-tu ?

Je suis convaincue des vertus des plantes, au bureau comme ailleurs. Elles embellissent et animent l’espace, apportent du vivant dans un lieu souvent minéral. Une plante se contemple, et certaines requièrent des soins qui peuvent constituer une routine apaisante en milieu professionnel.
Pour cela, le Ficus qui apprécie tant qu’on lui nettoie les feuilles, peut être idéal. Pour les audacieux, allons sur un Bonsaï (attention à ne plus le déplacer une fois qu’on lui a trouvé son emplacement). Entre les deux, il y a les Orchidées dont il faut couper les fleurs fanées et veiller à laisser les racines prendre la lumière… et puis c’est une fleur qui attire le regard.

Une plante de bureau pour réguler la température : vrai ou faux ?

Adeptes de la clim’ en été, un poil frileux en hiver ? Sensibles à l’air sec ? Il y a longtemps que l’homme peine à réguler sa température corporelle sans artifice.
Saviez-vous que la température idéale pour effectuer un travail sédentaire est de l’ordre de 23°C ?

🥀Grâce à l’évapotranspiration des plantes vertes, la température de l’espace de travail serait mieux régulée, notamment en permettant de stabiliser l’humidité à un niveau optimal, pour un environnement agréable quelle que soit la saison. Youpi.

Cécile t’arrive-t-il de conseiller à des entreprises de recourir à la végétalisation pour humidifier l’air ?

Non ! Il faudrait une jungle pour obtenir un résultat. Dans la pratique, toutes les plantes rejettent de l’humidité. On peut peut-être dire que les mousses et fougères (l’Asplenium a une belle couleur vert pomme) retiennent effectivement l’eau et par là-même, régulent la température plus que d’autres (hum…). Mais en réalité, idéalement il faut brumiser leur feuilles tous les trois jours, ce qui, de facto humidifie l’air…
Le palmier est souvent cité. Si rien ne permet d’affirmer qu’il régule la température, c’est en tous cas une plante qui a belle allure (svp, on attend que sa terre soit sèche pour l’arroser de nouveau) !
Le Sansevieria, ou « langue de belle-mère » est très résistant. Ses feuilles sont ornées de beaux motifs et il en existe de toutes sortes.

Des plantes de bureau pour étouffer le bruit : vrai ou faux ?

Selon l’Ifop en 2021, 49% des Français se disent gênés par le bruit sur leur lieu de travail et 60% estiment que ce dernier provoque fatigue, lassitude et irritabilité… Aïe.

À lire aussi : Quand le bruit au travail nuit à la productivité

🔊Comment alors limiter l’impact des bavardages voisins, bruits de pas, tapotages sur le clavier, bruits de la rue et autres nuisances sonores ? Les plantes de bureau, bien sûr ! Grâce à leur « structure organique », les plantes et notamment le bois absorberaient les ondes sonores, et contribueraient par ailleurs à limiter le phénomène d’écho (lorsque les ondes rebondissent sur une surface dure).

L’avis de Cécile sur les plantes de bureau

C’est du même registre que la boîte d’œufs pour isoler ou améliorer l’acoustique des studios de musique, à mon sens. Ce qui fait du bruit au bureau, ce sont les surfaces dures qui résonnent quand on marche, pose sa tasse de café, etc. Voilà pourquoi on met des rideaux, tapis… et des plantes : tout ce qui est souple réfracte les ondes audio.
Le Monstera occupe bien l’espace et n’est pas capricieux, le palmier Areca a une belle forme tout en prenant moins de place. Enfin, le Pothos peut être traité comme une plante à palisser et il grandit très vite ! Tous trois s’arrosent environ tous les 15 jours, facile !

Prêt.e à mettre du vert dans votre vie de bureau ? Envoyez-nous une photo 😉 Si vous souhaitez faire appel à une pro pour vous aider à choisir, installer puis entretenir votre verdure, contactez Cécile : Cécile Bourdet : len[email protected] – 06 67 60 78 31

Au fait, chez Wojo on ne fait pas qu’écrire !

Location bureaux

Bureaux fermés de 2 à 200 postes personnalisables, accès sécurisé 24/7.
Contrat flexible.

Coworking à la carte

Un espace de travail toujours à portée de main, dans un lieu convivial. Idéal pour quelques heures, entre deux rendez-vous ou en attendant le train.

Abonnement coworking

Un lieu intime et chaleureux, à l’atmosphère propice au travail dans le calme. Parfait pour un usage quotidien ou régulier.

Location salles de réunion

De 2 à 80 personnes. Idéal pour les réunions, séminaires, formations… (restauration sur demande).