Le choix de l’implantation d’une entreprise repose sur de nombreux critères, parfois difficiles à prioriser. Or la localisation d’une société impacte son image de marque, son attractivité, sa relation avec les fournisseurs, le quotidien des collaborateurs et sa compétitivité. Cette étape cruciale intervient lors de la création d’entreprise, en cours d’activité ou à l’occasion d’une reprise : parce que l’on a besoin de changer de locaux, qu’un autre quartier est devenu plus attractif, que la pression immobilière change la donne, etc.

Vous êtes dans l’un de ces cas ? C’est le moment d’entreprendre une remise à plat de votre stratégie d’implantation d’entreprise !

Selon les professionnels de l’immobilier tertiaire, les créateurs d’entreprise et start-up qui recherchent des bureaux ont généralement trois critères en tête. Le premier est toujours la localisation, le deuxième le prix, le troisième est plus fluctuant, selon le secteur d’activité (standing de l’espace de travail, offre de services, attractivité du quartier, etc.). Voici ce qu’il faut garder en tête pour bien choisir la future adresse de son entreprise.

L’accessibilité, critère n°1 pour l’implantation d’une entreprise

Difficile de faire l’impasse sur ce critère, à moins de relever d’un secteur d’activité totalement dématérialisé, avec des équipes en full remote.
Par accessibilité s’entend la facilité avec laquelle vos collaborateurs, fournisseurs, clients et toutes autres parties prenantes peuvent venir à vous. Cette simplicité, mais aussi le temps de trajet, sont déterminants. Ils conditionnent le bien-être de vos équipes en présentiel, la fluidité de vos partenariats, la fréquence des visites de vos clients, etc.
Et puisque la pénibilité ressentie du trajet est directement corrélée à sa durée (étude Ifop, 2018), ami créateur d’entreprise, soyez vigilant en choisissant votre territoire d’implantation.  

Selon votre marché, il conviendra de choisir votre implantation d’entreprise en fonction de :
– l’accès en transports en commun (variété des lignes, fréquence suffisante),
– le réseau routier (direct, en bon état et non saturé) et les modalités de stationnement,
– l’existence de pistes cyclables et options de mobilité douce, etc.

À lire aussi : Comment diminuer les temps de trajet travail domicile ?

Tissu économique & implantation des entreprises

Avant de décider de son implantation d’entreprise, il est essentiel d’observer ce qui se passe dans la zone identifiée a priori et identifier les infrastructures nécessaires à votre création d’entreprise.

Selon votre secteur d’activité, votre prévisionnel et vos ambitions de développement, votre priorité sera d’être :
– le plus proche possible de vos fournisseurs et / ou de certaines ressources naturelles,
– le plus proche possible de vos clients/ des consommateurs (près d’une école des Beaux-Arts pour un papetier),
– dans un bassin d’emploi dans lequel vous êtes susceptible de trouver facilement une main-d’œuvre qualifiée,
– à proximité d’un hub de transport pour l’arrivée de vos matières premières ou le départ de vos produits finis : un port, un aéroport, une gare, un axe routier…
– dans un quartier qui fait référence dans votre secteur d’activité (la rue de Rome pour la musique et les luthiers),
– à l’inverse, dans un quartier qui n’est pas déjà saturé par des concurrents directs,
– dans une zone d’activité ou un village d’entreprises propice à la dynamique économique, etc.

💡La tâche vous paraît ardue ? La Chambre de commerce et d’Industrie (CCI) a vocation à accompagner les créateurs d’entreprise et start-up (ou ceux qui entreprennent une reprise d’entreprise). Un conseiller en création pourra vous aider à faire une étude de marché et obtenir une photographie du paysage économique local avant de faire votre choix.

Implanter son entreprise dans un quartier qui fait sens

La domiciliation d’une entreprise contribue à son image de marque. Pour certains il sera cohérent d’être associé à :
– une avenue prestigieuse (les Champs-Elysées),
– un quartier connu pour son secteur d’activité (Toulouse Aérospace pour l’aéronautique, la Cité du vin à Bordeaux) ,
– un parc d’activités en plein essor (le centre d’affaires de la Part-Dieu à Lyon, les Ateliers Gaité à Montparnasse),
– un quartier historique ou accueillant une communauté donnée (le quartier chinois à Paris 13)
– une ville ou un quartier pilote sur le développement durable ou autre engagement social / sociétal (l’ÉcoQuartier de l’île de Nantes, l’écoquartier des Rives de la Haute Deule à Lille).

Au-delà de l’implantation, le standing du bâtiment, ses certifications environnementales, la qualité de son aménagement… joueront également un rôle décisif dans l’impression laissée à vos visiteurs ou tout autre personne susceptible de s’intéresser à votre activité (banques, investisseurs, candidats, journalistes…). Autant de choix à faire puis à chiffrer afin de les intégrer dans votre plan de financement prévisionnel.

L’attractivité et la QVT

Plus que jamais, les implantations des entreprises doivent répondre aux attentes des collaborateurs. Désormais, la qualité de vie et l’équilibre vie pro / vie perso compte plus que le salaire dans le choix des candidats et demandeurs d’emplois (Baromètre JLL 2022).
Il devient donc indispensable de proposer aux employés de travailler dans un environnement à la fois :
– plaisant : espaces verts, secteur piétonnier, bâtiments réhabilités…
– dynamique : commerces de proximité, offre de loisirs (cinémas, sport…)
– facile à vivre : bien desservi, doté des services utiles (crèche, santé…) et de commerces.

À lire aussi : Décryptage : quels nouveaux enjeux liés aux espaces de travail ?

💡Le temps de trajet en particulier doit être étudié de près pour éviter tout risque de désengagement des équipes. Des opérateurs de bureaux et coworking comme Wojo réalisent des cartographies des domiciles des collaborateurs afin d’étudier le temps de transport de chacun. Une étude qui conduit certains employeurs à satelliser leur implantation d’entreprise afin de rapprocher le bureau des employés.

Comment choisir l’implantation d’une entreprise concrètement ?

Une première étape lors de la création ou reprise d’une société, sera donc de lister les critères proposés ci-dessus et de les prioriser. Puis raisonnez par cercles concentriques en partant du cœur de la ville dans laquelle vous envisagez de monter de votre entreprise. Vous éliminerez rapidement certains quartiers : ensuite, il faut visiter !

Implantation d’une entreprise en centre-ville

C’est souvent celui qui attire le plus : dynamique, valorisé par la commune donc plaisant à l’œil, pourvu de services utiles… Le centre-ville est idéal pour qui privilégie l’attractivité de son implantation d’entreprise. Mais il faut alors disposer des financements nécessaires ! Car dans ces quartiers où l’offre est souvent inférieure à la demande, les grandes surfaces sont rares… et chères.
Ce n’est cependant pas une fatalité ! Les espaces de coworking dont les modèles d’affaires reposent sur la mutualisation des espaces sont en mesure de proposer des loyers un peu moins onéreux.

Implantation dans les quartiers anciens

Atypiques, à taille humaine, souvent lieux de fréquentation touristique : ce sont des implantations séduisantes qui peuvent contribuer grandement à l’attractivité de l’entreprise et la fidélisation de ses talents.

👉Attention toutefois aux saisonnalités et à une possible saturation des accès lorsque le tissu urbain est particulièrement ancien (petites rues étroites, peu de stationnement, piétons en grand nombre l’été).
Un autre écueil possible sera le type d’espace de travail disponible : dans des bâtis anciens, potentiellement mal isolés, sombres, espaces peu optimisés, peu commodes (mais…plein de charme !).

Implantation d’une entreprise dans un quartier d’affaire

Par définition, les quartiers d’affaires concentrent un très grand nombre d’entreprises au développement international et proposent une large palette de services.
On y trouve ainsi des boutiques, centres commerciaux, hôtels, restaurants, salles de sport… d’autant plus nombreux que les quartiers d’affaires sont toujours situés sur un hub de transport.

👉Ces quartiers souffrent parfois d’une réputation de froideur. Mais ils conviendront aux créateurs d’entreprise et start-up qui recherchent de grandes surfaces de bureaux entourées de services et / ou une dynamique économique internationale.

Les zones d’activités & parcs d’activités économiques

ZFU (zones franches urbaines), ZA (zones d’artisanat), ZAC (zones d’aménagement concerté pour l’accueil des grandes surfaces commerciales), ZI (zones d’activités industrielles pour les activités industrielles spécifiques), Zones franches, technopôles… ces dispositifs sont légion. Leur but est d’encourager l’implantation et faciliter de développement des entreprises dans des zones délaissées, grâce à des dispositifs financiers avantageux et une simplification des démarches administratives.

💡 Là encore, la CCI a vocation à accompagner les chefs d’entreprise, nouveaux entrepreneurs ou porteurs de projet dans leur recherche du territoire d’implantation le plus adapté à leur marché. Véritable agence de développement, elle vous indiquera les formalités de création d’une activité dans la zone d’activité choisie, ses perspectives de développement économique, sa compétitivité. De quoi affiner votre business-plan !

👉Ces zones ont l’avantage d’être dynamiques et de proposer un hébergement à moindre coût. Elles sont en revanche excentrées et parfois peu attrayantes pour les collaborateurs.

Pour finir, pensez à affiner votre besoin. L’implantation de votre entreprise est certes déterminante, mais vous devez aussi :
– identifier le nombre de postes de travail (m²) dont vous avez réellement besoin,
– déterminer le type de contrat le plus adapté à votre activité (3-6-9 ? flexible ?),
– réfléchir à la structure à même de vous aider à grandir : bureau traditionnel, coworking, pépinière, incubateur ?
Voir loin, aussi : votre activité implique-t-elle de grandir vite et recruter en nombre ? Comment le quartier qui vous séduit est-il susceptible d’évoluer ; pourra-t-il contribuer à votre compétitivité ?
Vous n’êtes pas certain de savoir répondre à toutes ces questions ? Nous sommes là pour ça !

Au fait, chez Wojo on ne fait pas qu’écrire !

Location bureaux

Bureaux fermés de 2 à 200 postes personnalisables, accès sécurisé 24/7.
Contrat flexible.

Coworking à la carte

Un espace de travail toujours à portée de main, dans un lieu convivial. Idéal pour quelques heures, entre deux rendez-vous ou en attendant le train.

Abonnement coworking

Un lieu intime et chaleureux, à l’atmosphère propice au travail dans le calme. Parfait pour un usage quotidien ou régulier.

Location salles de réunion

De 2 à 80 personnes. Idéal pour les réunions, séminaires, formations… (restauration sur demande).