Vous avez été reconnaissant.e ce matin de constater que ça roulait bien, de noter une augmentation du covoiturage, ou peut-être été médusé.e de croiser tant monde dans les transports en commun ? C’est parce qu’aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale sans voiture !

À vous le bonheur de marcher au milieu de la rue, dans le calme, et sans respirer les gaz d’échappement. Le genre d’expérience qui donne matière à réfléchir : c’est d’ailleurs à ça que servent les journées mondiales. Sauf que cette année, c’est différent, car l’un des rares bénéfices du confinement est qu’il nous a donné une idée de ce que pourrait être notre environnement si nous roulions moins en voiture : on peut dire sans prendre de risque que nous avons tous apprécié.

L’idée de faire mieux qu’une journée sans voiture /an vous parle… mais peut-on vraiment vivre sans voiture sans souffrir ? Voici quelques bons usages à explorer.

Listez vos déplacements

À défaut de vivre sans voiture, commençons par nous en passer le plus souvent possible et en optimiser l’usage quand on s’en sert. Conseil n°1 : cela doit être simple, sans quoi vous abandonnerez au bout d’une semaine.

De la même manière que vous feriez un bilan avant d’entamer un régime, commencez par lister tous les déplacements que vous pratiquez en voiture : pourquoi avez-vous conduit hier, la semaine dernière, le mois dernier ?

Exemples :
– pour faire votre marché hebdomadaire ? Le ravitaillement mensuel ? Du shopping, peut-être ?
– pour amener les enfants à l’école, bien sûr ! Et à leurs activités ? Chez leurs amis ?
– pour vous rendre sur votre lieu de travail ? Chez un client ?
– le week-end dernier, parce qu’il faisait si beau ?

Ensuite, concentrez-vous sur les déplacements qui reviennent chaque semaine.

Cherchez la bonne raison

Pour chaque déplacement hebdomadaire, cherchez non seulement une alternative à votre véhicule personnel (covoiturage, vélo, transports en commun, voire soyons fous, vos pieds !), mais aussi les possibles avantages inhérents. Car, conseil n°2 aux allures de la Lapalissade, si vous n’en retirez pas un bénéfice immédiat et clair, l’alternative fera long feu. Autant se l’avouer, peu d’entre nous ont suffisamment d’énergie pour s’astreindre à laisser leur voiture au garage « simplement » pour réduire leur empreinte carbone personnelle. C’est trop abstrait, hélas, et c’est bien là le drame.

Vous avez du mal à faire le tri entre l’indispensable et le superflu ? Voici quelques idées pour vous guider.

Se passer de voiture avec des enfants ?

Oui, c’est sûr, avec des enfants, ce n’est pas toujours facile, mais avez-vous pris le temps d’essayer de vous simplifier la vie autrement qu’en sautant dans votre voiture ? Que ce soit pour les trajets quotidiens, les goûters d’anniversaire ou les activités, êtes-vous réellement le seul parent sur ce trajet ? Pensez covoiturage et imaginez que vous pourriez bien diviser vos trajets par deux, au lieu de gérer des aller/retour qui rythment vos samedis…

Vous n’avez pas les numéros des parents qui pourraient vous aider ? Appelez la maîtresse à la rescousse, passez une annonce à l’école ou encore, explorez les solutions futées telles que les plateformes de covoiturage pour enfants : Drivekids, Hopways… il y en a pléthore.

Se passer de voiture pour aller travailler ?

Si vous prenez la voiture, c’est sans doute que les transports en commun ne répondent pas à vos attentes ? Que les modes de locomotion alternatifs tels que vélo, trottinette… ne sont pas pour vous : trop long, trop loin, trop de changements ? On comprend. Deux autres pistes à explorer.

Tester le covoiturage

Avec le développement de files réservées aux covoiturages aux abords des grandes villes, et la multiplication des plateformes de mise en relation, le covoiturage a plus d’un atout à faire valoir. Certes, cela nécessite d’organiser votre déplacement en tenant compte de quelqu’un d’autre, mais une fois l’habitude prise, cela ne change pas grand-chose à votre routine, et qui sait, vous pourriez faire de belles rencontres dans votre quartier !

Traffic Jam GIF by memecandy - Find & Share on GIPHY

Télétravailler

Êtes-vous réellement obligé.e de vous rendre au bureau tous les jours ? C’est peut-être le moment de faire une demande de télétravail ? Si vous pensez que cela effraiera votre employeur, rappelez-lui qu’un simple accord par mail suffit, que vous pourriez vous rendre dans un espace de travail partagé à proximité de chez vous plutôt que de rester à la maison, et que des abonnements existent à partir de 9,90 €/mois…

À lire aussi : Demande de télétravail, bien négocier avec votre manager

Optimiser ses déplacements

Vous êtes amené.e à vous déplacer chez des clients, sur des chantiers… sans doute avez-vous déjà le réflexe d’organiser vos tournées pour limiter les kilomètres. Mais contre les bouchons qui vous font perdre du temps, que faites-vous ? Plutôt que de vous obstiner et klaxonner, pourquoi ne pas vous garer, travailler dans l’espace de coworking le plus proche de vous et adapter la suite de votre emploi du temps ?
Des solutions malines existent : avec Wojo, il suffit de vous géolocaliser pour repérer l’adresse la plus proche, réserver votre place, et go, tout ça en moins de cinq minutes chrono.

Se passer de voiture pour faire les courses ?

Prendre sa voiture pour aller remplir son caddie puis son coffre à l’hypermarché du coin est en passe de devenir vraiment ringard. Vivre sans voiture va vous permettre de vous reconnecter à la vie locale de votre quartier et de votre région : démonstration !

En allant à pied au marché

Plutôt que d’aller au marché ou supermarché en voiture (d’ailleurs, et si vous arrêtiez le supermarché au profit du marché ?), ne pourriez-vous pas y aller à pied muni.e d’un caddie ? Adieu les tracas de stationnement ! En bonus, vous pourrez vous arrêter acheter le journal ou boire un petit café sur le chemin du retour, tout en faisant une partie de vos 10.000 pas recommandés par jour.

En misant sur les producteurs qui livrent

Vous avez la flemme ? Alors laissez tomber et privilégiez la livraison de paniers à domicile. Avec le confinement, de nombreux petits producteurs se sont organisés et équipés pour livrer des produits frais et de saison. La prochaine fois que vous faites votre marché, posez la question à votre maraicher préféré, ou optez pour une plateforme de producteurs telle que La Ruche qui dit oui, Bonjour le Bon ou encore Esprit Fermes ! Pour les produits frais, choisissez des  gourmets responsables comme la maison Plisson, ou les pêcheurs responsables de Poiscaille qui livrent sur abonnement.

En vous faisant livrer votre ravitaillement mensuel

Pour vivre sans voiture, on ne fera jamais mieux que la livraison lorsque vous avez besoin de remplir les fonds de placard !  Si vous le pouvez, choisissez une enseigne qui utilise des véhicules propres pour effectuer ses livraisons.
Quant à vous, savourez le temps et l’énergie ainsi économisés, et profitez-en pour aller encore plus loin : consultez vos voisins avant de lancer votre commande de packs d’eau et groupez vos besoins ! Si vous avez vraiment besoin de vous déplacer loin pour acheter un meuble ou un élément qui n’est pas livrable, faites le tour des voisins pour vérifier si l’un d’entre eux n’est pas intéressé par un covoiturage ?

À lire aussi : 5 bonnes pratiques pour réduire son empreinte environnementale numérique

Partir en week-end sans voiture ?

Comment ça, impossible de partir en week-end sans votre voiture ? Bah oui, où mettriez-vous votre planche de surf l’été, vos skis l’hiver et votre vélo au printemps ?

Up All Night Surf GIF by Beck - Find & Share on GIPHY

Certes, vous aurez sans doute besoin d’un moyen de locomotion à un moment ou un autre dans le week-end. Pensez à Cariocar, la formule de covoiturage dédiée aux sportifs et à leur barda (pour le surf, le kite, ou la randonnée, on vous laisse chercher tant il y a d’offres). Une fois sur place, changez vos habitudes en famille : louez des vélos (électriques éventuellement) pour vous déplacer et faites le plus de choses possibles à pied, en privilégiant les commerces de proximité.
Vous verrez, ne pas prendre la voiture, ça repose énormément, et en plus ça vous fait faire davantage d’exercice. Ce n’est pas ce que vous cherchiez en partant vous aérer ?

On résume : pour vivre heureux sans voiture, anticipez vos déplacements réguliers, pratiquez le covoiturage, consommez local, optimisez et limitez vos déplacements, groupez vos livraisons, dépensez peut-être un peu plus mais gagnez du temps (et quoi de plus précieux que du temps pour vous) ?
Votre résolution faiblit ? Imaginez comme ce serait agréable si seulement tout le monde confinait sa voiture ne serait-ce que quelques jours dans le mois 😉. Allez, bonne journée sans voiture !

Au fait, chez Wojo on ne fait pas qu’écrire !

Bureaux privatifs

Bureaux fermés de 2 à 200 postes personnalisables, accès sécurisé 24/7.
Contrat flexible.

Wojo Corners

Postes en espace partagé, dédiés au travail dans le calme. Pour les freelances et les petites équipes, mais aussi les entreprises qui concilient bureaux privatifs, networking et nomadisme.

Wojo Spots

Réseau d’espaces pour travailleurs nomades, déployé par Wojo auprès de ses partenaires (hôtels, cafés, concept stores). Pour travailler où on veut quand on veut.

Salles de réunion

De 2 à 80 personnes. Idéal pour les réunions, séminaires, formations… (restauration sur demande).