Comment organiser un brainstorming ?

Efficace pour faire émerger de nouvelles idées, le brainstorming est une pratique de plus en plus courante au sein des entreprises. Pour qu’il soit réellement fructueux, ce procédé demande une organisation minutieuse. Choix des participants, de l’animateur ou équipement de la salle sont autant de points à prendre en compte pour organiser une séance de brainstorming dans les règles de l’art.

Bien choisir les participants

Pour organiser un brainstorming, le défi consiste à réunir des personnes capables d’exposer un maximum d’idées pendant un laps de temps déterminé. Mais encore faut-il que ces idées soient innovantes et se rapportent à des domaines variés.

Pour y arriver, il serait judicieux de faire appel à des participants venus d’horizons différents, mais complémentaires de par leur expérience et leur compétence. Au besoin, il serait même crucial d’intégrer parmi les participants, des personnes extérieures à l’entreprise comme un partenaire ou un client, par exemple. Pour une meilleure conduite de la réunion, il est préférable d’organiser un brainstorming en petit comité : une dizaine d’individus tout au plus.

Faire appel à un animateur externe

Recourir à un consultant en créativité pour organiser un brainstorming est un excellent choix. Face à une personne externe à l’entreprise, qui n’est pas leur supérieur hiérarchique, les salariés s’expriment plus facilement, ce qui favorise la production d’idées innovantes. Expert dans la conduite des groupes de brainstorming, le consultant externe arrive plus facilement à maintenir le climat créatif et à canaliser les débats pour faire jaillir plus rapidement les meilleures propositions.

Choisir un lieu extérieur à l’entreprise

Pour organiser un brainstorming, l’idéal serait de sortir des murs de l’entreprise pour différencier le brainstorming des réunions et conférences traditionnelles. Un lieu calme et chaleureux est l’idéal pour effectuer une telle réunion. Un salon, une salle privatisée dans un musée ou tout simplement une salle de réunion bien éclairée et assez spacieuse pour faciliter le mouvement sont autant de lieux privilégiés pour l’organisation d’un brainstorming.

Disposer de bonnes conditions matérielles

Organiser un brainstorming consiste également à mettre en place l’équipement nécessaire au bon déroulement de la séance. Différents matériels permettant d’inscrire des idées comme les paperboards, les post-it, les feuilles de papier et les feutres de couleurs sont à prévoir. Il serait aussi préférable d’afficher des images et présenter une décoration propice à la créativité un peu partout dans la salle. Cela permet aux participants de s’imprégner du sujet dès leur arrivée.