J+ on-ne-sait-plus en confinement… Nous sommes nombreux à être confinés avec nos animaux de compagnie. Si sortir son chien (et ramasser…) est devenu un privilège envié, ceux qui ont un chat disposent d’un pro du confinement à domicile, dont ils ont beaucoup à apprendre.

Pour vous aider à vous inspirer d’eux, nous avons donné la parole à l’un de nos chats expert en confinement…

Que penses-tu du confinement et des gestes barrière ? Solidaire ?

https://twitter.com/NikataWisse/status/1247046101527597056

Bien sûr ! Cela ne se discute pas : si on te dit de rester chez toi, tu y restes, point. Tu sais combien de chats vivent confinés en appartement toute leur vie ? Est-ce qu’ils en font tout un fromage ? Non, il s’adaptent, c’est tout.

https://twitter.com/nils_alaerts/status/1240702183391121408

À mon avis, être en confinement, c’est l’occasion de dire à ses colocataires qu’on les aime. Mais attention, il faut savoir vivre avec son temps : une preuve d’amour aujourd’hui, ça peut être de s’abstenir de faire des bisous. Pas toujours facile.

https://twitter.com/annetestuz/status/1246686584839327745

En revanche, promiscuité oblige, il faut être intraitable sur le lavage des mains, et le fait de ne pas postillonner sur les copains. Les gars, on éternue DANS SA PATTE !

Chat & humains en confinement, c’est inédit comme situation : tu ne craques jamais ?

J’ai une maîtresse qui fait beaucoup de télétravail en temps normal, je suis donc habitué à la supporter dans mon espace vital. Mais c’est vrai que plusieurs semaines enfermé avec toute la famille, c’est pas la même chanson. On peut parler d’invasion, qui remet en question les fondements de notre attachement à nos proches, et provoque chez certains des réactions inattendues.

Certains seront victimes d’une légère apathie. En général, c’est notre nature profonde qui ressort. Du moment qu’il n’y a rien de dépressif là-dessous, je dirais que ce n’est pas alarmant.

https://twitter.com/aliona_cuciurca/status/1241835563067551745

Mais d’autres peuvent littéralement péter les plombs. Le comportement des autres humains vivant sous le même toit peut ici être déterminant. Pour remonter la pente, une seule règle: “Prendre soin de soi d’abord, pour ensuite pouvoir prendre soin des autres“. Donc on s’écoute et on ouvre les vannes.

Face à ces situations délicates, quels conseils pourrais-tu donner à ceux (hommes et chats) qui sont au bord de la crise de nerfs ?

Je ne peux que livrer des pistes : une solution qui marche bien en général pour décompresser, est de donner libre cours à ses inspirations.
Dans mon cas cela consiste à aller enquiquiner mes colocataires, l’air de rien. Cela me permet de rééquilibrer mon taux d’endorphine, sans avoir à trop me fatiguer.

Un exemple de sport que je pratique fréquemment quand ma maîtresse télétravaille : une fois que tu l’as empêchée de bosser en farfouillant dans ses papiers ou en tapant à sa place sur son clavier, tu peux aller ruiner les heures d’efforts de papa pour occuper les enfants.

Là, le niveau de satisfaction éprouvé est tellement énorme qu’ensuite tu peux dormir facilement 24h d’affilée…

https://twitter.com/cavousf5/status/1246134318705119232

Autre astuce à haut potentiel de décompression : faire ressortir le naturel des chafouins au moment où il s’y attendent le moins…

Justement, toi qui as de l’expérience, tu as des astuces pour occuper les humains qui découvrent cette situation ?

Être un chat, c’est être garant de l’harmonie à la maison : on essaie d’occuper tout le monde pour éviter les crises.

https://twitter.com/Chloeinthemood/status/1246888407088926730

Si tu as des maîtres du genre intello, tu peux les brancher sur le défi du Getty museum : ça consiste à imiter les tableaux célèbres en se prenant en photo avec les accessoires à dispo à la maison. Drôle, créatif, facile… chouette, quoi.

Tu peux aussi les inciter à se (re)mettre à la musique… cette dernière est réputée pour adoucir les mœurs des bipèdes… et les nôtres, semble-t-il.

https://twitter.com/30millionsdamis/status/1242018878173184006

Les jeux d’adresse ou de société, ça les occupe bien en général… (amis chats, jouez avec eux, ils auront l’impression d’être intelligents).

https://twitter.com/DemeterMusik/status/1246369358613487617

Finalement, pour réussir à les distraire, je dirais qu’il faut avant tout s’adapter au tempérament de ses maîtres. Certains, par exemple, sont très “loisirs créatifs”, en ce moment. N’ayez donc pas peur de vous mettre en scène à leurs côtés.

Si ta maîtresse a décidé de t’apprivoiser comme un toutou… et que ça t’amuse aussi (pourquoi pas, après tout), il faut le faire. Jouer le jeu, Think outside of the box comme dit le boss de ma maîtresse…

Comment tu fais, toi le chat en confinement, pour être toujours aussi cool ?

Plusieurs règles essentielles, à mon avis. D’abord, on s’entretient et on ne lâche rien. Chat en confinement même combat que d’habitude, on se bouge.

https://twitter.com/MonChatEstRoi/status/1242020737189371905

Ou on regarde les autres se bouger avec enthousiasme : ce qui compte est le niveau de satisfaction ressenti à l’instant T et ses effets positifs dans la durée.

https://twitter.com/Sham_Rock71/status/1241998099981180928

Ensuite, on veille à manger équilibré. Là aussi, on tient bon, et on s’organise si nécessaire.

https://twitter.com/La_Pollice/status/1243460989581959168

Ensuite, c’est le printemps, notre corps réclame la lumière ! Ce point est vital pour rester en bonne santé mentale et morale. Mais n’est pas une raison pour déconfiner sans autorisation. Là encore, on a beau être lumineux par nature, par essence et par vocation, des alternatives faciles existent.

Merci pour ces confidences ! Un dernier mot pour conclure ?

En trois mots comme en cent : ” RESTEZ CHEZ VOUS, on vous a à l’œil !”

https://twitter.com/ADeblouze/status/1246350637593513985

Chat en confinement = chat sur la brèche, qu’on se le dise.

À lire aussi : Ce que pense mon chat du télétravail

Au fait, chez Wojo on ne fait pas qu’écrire !

Bureaux privatifs

Bureaux fermés de 2 à 200 postes personnalisables, accès sécurisé 24/7.
Contrat flexible.

Wojo Corners

Postes en espace partagé, dédiés au travail dans le calme. Pour les freelances et les petites équipes, mais aussi les entreprises qui concilient bureaux privatifs, networking et nomadisme.

Wojo Spots

Réseau d’espaces pour travailleurs nomades, déployé par Wojo auprès de ses partenaires (hôtels, cafés, concept stores). Pour travailler où on veut quand on veut.

Salles de réunion

De 2 à 80 personnes. Idéal pour les réunions, séminaires, formations… (restauration sur demande).

Je souhaite publier à titre personnel