La grève sur la réforme des retraites avait déjà conduit de nombreuses entreprises à expérimenter le télétravail avec leurs salariés. L’épisode du Covid-19 a littéralement contraintes à l’adopter.
Si les aspects contractuels de ce nouveau mode de travail avaient été simplifiés par les ordonnances de la loi travail Macron, la question des conditions de travail au domicile des salariés s’est de nouveau imposée. Entre coworking et home office, on compte les points.

Si une grande majorité de Français aspirent désormais à télétravailler régulièrement, ils ne sont que 29% à pratiquer régulièrement le travail à distance. Il est pourtant considéré par les dirigeants et DRH comme un levier de la transformation des pratiques managériales, et grandement facilité à la fois par les ordonnances Macron et par la multiplication des outils digitaux sécurisés. Côté entreprise, les bénéfices sur la productivité des salariés sont mesurés et avérés (notamment : ils ne sont pas dérangés toutes les cinq minutes), tandis que côté employé, s’affranchir des temps de transports offre une respiration bienvenue dans des agendas surchargés.

Mais si travailler à distance séduit collaborateurs et managers, à l’usage, travailler de chez soi suscite des réactions plus nuancées. Alors, coworking ou télétravail ?

À lire aussi : Travailler à distance, cela s’apprend

Le télétravail à domicile : bien mais peut mieux faire

Selon une étude Malakoff Méderic sur le télétravail menée en février 2019, salariés et dirigeants soulignent des points qui fâchent. Les collaborateurs pointent du doigt la difficulté à séparer la vie professionnelle de la vie personnelle lorsqu’on travaille depuis la maison. Les employeurs trouvent quant à eux complexe l’évaluation de l’hygiène et de la sécurité des lieux où s’effectue le télétravail (54% tout de même), et s’inquiètent des risques psychologiques liés à l’isolement, à la perte du lien collectif et à la non-déconnexion (46%). Sans compter que la gestion comptable des justificatifs électricité et internet peut s’avérer un véritable casse-tête entre employeur et salariés en télétravail régulier.

Les membres de la communauté Wojo ayant expérimenté le télétravail à domicile avant de rejoindre un espace de coworking relatent les mêmes difficultés à se concentrer, notamment avec de jeunes enfants présents dans la maison, mentionnent des distractions domestiques (machine à faire tourner, courses à réceptionner, vélo de la petite dernière à réparer) qui parasitent la concentration professionnelle. Nombre de freelances évoquent aussi la solitude : pour ces derniers, entre coworking et télétravail, il n’y a pas de débat.

Les 5 points forts du télétravail en espace de coworking


Lien social, stimulation et productivité tiennent le haut de l’affiche quand on interroge les coworkers de tous horizons sur ce qu’ils apprécient dans leur choix d’espace de travail, associés à la proximité avec leur domicile.

1/ Télétravail en coworking : fini l’isolement, bonjour le networking

À domicile, hormis sa desperate housewife de voisine (ou son desperate houseman de voisin, ne soyons pas sexiste), l’aide-ménagère, la nounou des enfants et le livreur, les contacts humains sont rares. Ce qui est bénéfique ponctuellement pour avancer sur des sujets de fond devient vite pesant dans la durée, que l’on soit indépendant ou salarié d’une entreprise. Pire encore, les collaborateurs qui travaillent à distance du reste de l’équipe peuvent de surcroît souffrir d’un sentiment de mise à l’écart du groupe.

À l’inverse, rejoindre un espace de coworking permet de s’insérer dans un écosystème vivant. Les interactions en son sein conduisent à tisser de nouveaux liens et d’élargir son réseau, que ce soit autour d’un afterwork informel ou d’une animation, qui chez Wojo, sera organisée par une équipe dédiée et formée au community building : les Business Partners. Ces derniers organisent d’ailleurs des petits-déjeuners d’accueil des nouveaux membres, afin non seulement de les présenter aux anciens, mais aussi de découvrir leurs besoins et attentes spécifiques.

2/ Télétravail en coworking : moins de distraction, plus de concentration

Installer ses salariés dans un espace de coworking, c’est leur fournir un cadre silencieux, des réseaux informatiques qui fonctionnent, une assistance technique en cas de problème, une imprimante scanner performante, des phones box pour passer ses appels sereinement… et remplacer l’appel du panier à linge qui déborde par une pause-café avec des professionnels d’horizons différents, qui viendront enrichir leur perception du business, voire ouvriront de nouvelles pistes de collaboration.

C’est aussi acquérir un rythme sain : quand tout le monde travaille, il est plus naturel d’en faire autant et de ne pas s‘appesantir sur la console de jeu… La stimulation est comparable à celle que l’on éprouve dans les bibliothèques de notre jeunesse.

Cela permet aussi de recevoir clients, partenaires et fournisseurs dans une atmosphère professionnelle (éventuellement de louer une salle de réunion sur place) plutôt que dans un café impersonnel et bruyant.

3/ Télétravail en coworking : un écosystème qui favorise la créativité

Les espaces de coworking proposent de nombreuses animations à leurs membres sur des sujets d’actualité business et de nouvelles tendances à suivre. Ces événements viennent enrichir la culture des salariés détachés de manière ponctuelle ou permanente en espace de coworking, leur permettent de renforcer leur réseau, et par ricochet celui de l’entreprise.

Ils ont en outre accès des profils très variés capables de répondre à des besoins ponctuels de l’entreprise selon ses projets : consultants en stratégie, expert comptables, graphistes, data analystes, experts de l’expérience client, etc. le panel est large ! Car chez Wojo, les collaborateurs fréquentent des consultants, commerciaux, mais aussi grands groupes, start-up et de toutes sortes de TPE/PME : une mixité qui s’avère extrêmement dynamique.

4/ Télétravail en coworking : une ergonomie adaptée au travail sur ordinateur

Face à l’explosion des TMS (troubles musculo-squelettiques) causés par les postures inadaptées devant l’écran d’un ordinateur et les arrêts de travail qui peuvent en découler, les professionnels de santé tirent la sonnette d’alarme. Une bonne posture de travail passe par un poste de travail adapté au travail… ce qui n’est pas le cas de la table basse du salon, ni du canapé de la chambre d’ami, ni de la table de la cuisine.

En espace de coworking, les salariés disposent d’un matériel adapté, et peuvent même chez Wojo changer d’ambiance ou de style de poste de travail plusieurs fois dans la journée afin de varier les postures et éviter la fatigue musculaire.

À lire aussi : Travail sur ordinateur, gare aux douleurs

5/ Télétravail en coworking : pas trop loin, mais pas trop près non plus

L’un des gros avantages du coworking est l’agilité !

Chez Wojo, on travaille dans le calme. Mais les membres bénéficient aussi d’un accès illimité à quelques 300 relais Wojo Spots localisés partout en France.

Un maillage qui permet, notamment par temps de grève, de choisir de travailler dans de bonnes conditions à proximité de son domicile, ou de ses impératifs (entre deux rendez-vous, en attendant son train…). Il suffit de se géolocaliser pour repérer l’espace Spot le plus proche.

À lire aussi : 3 solutions à proposer à ses salariés pendant la grève

Tranquillité, proximité, flexibilité : le coworking réunit les atouts du home office sans les inconvénients, somme toute.

En bref

Pour les salariés, les bénéfices du télétravail en coworking reposent finalement davantage sur la flexibilité et l’autonomie dont ils disposent que sur le fait de travailler chez eux. Financer le travail à distance depuis un espace de coworking permet à l’entreprise de leur assurer de bonnes conditions de travail tout en préservant ces deux items devenus clés dans la motivation et le bien-être des salariés.

Alors, quand essayez-vous ?  

Au fait, chez Wojo on ne fait pas qu’écrire !

Bureaux privatifs

Bureaux fermés de 2 à 200 postes personnalisables, accès sécurisé 24/7.
Contrat flexible.

Wojo Corners

Postes en espace partagé, dédiés au travail dans le calme. Pour les freelances et les petites équipes, mais aussi les entreprises qui concilient bureaux privatifs, networking et nomadisme.

Wojo Spots

Réseau d’espaces pour travailleurs nomades, déployé par Wojo auprès de ses partenaires (hôtels, cafés, concept stores). Pour travailler où on veut quand on veut.

Salles de réunion

De 2 à 80 personnes. Idéal pour les réunions, séminaires, formations… (restauration sur demande).

Je souhaite publier à titre personnel