Face à l’évolution des habitudes à la suite de la crise, les entreprises sont tenues d’adapter leur organisation aux attentes des collaborateurs en matière de flexibilité. Mais comment organiser durablement le télétravail, garantir la sécurité sanitaire des salariés, la qualité et la connectivité de leur environnement, tout en leur proposant une bonne expérience collaborateur ? Comment leur permettre de travailler plus près de chez eux et depuis où ils le souhaitent dans de bonnes conditions ? Voici comment Wojo a accompagné Accor dans la mise en place d’une offre de coworking pour ses collaborateurs, partout en France y compris les lieux reculés.

Une offre d’abonnement coworking pensée pour les besoins des entreprises

Wojo propose une offre de coworking, de location de bureaux privatifs et de salles de réunion à destination des grands groupes. Avec un abonnement coworking, leurs collaborateurs peuvent aller travailler dans n’importe quel espace Wojo, sans frais individuel, ce qui offre une grande souplesse dans leur organisation.

Informés des espaces disponibles grâce à l’application Wojo ou au site wojo.com, les collaborateurs reçoivent aussi des newsletters mettant en avant les derniers espaces de coworking ouverts, des invitations aux événements organisés par l’opérateur de coworking, des informations sur les bonnes pratiques de travail, etc.

Les collaborateurs n’ont rien à avancer, Wojo facture l’entreprise en fonction de l’usage, et accompagne les dirigeants dans leurs réflexions sur la semaine de travail idéale, par exemple deux jours au bureau pour se retrouver et transmettre la culture de l’entreprise, et trois jours en télétravail, dont deux en coworking et un à la maison. Les équipes Wojo partagent également à l’employeur les retours d’expérience des collaborateurs, leurs pratiques dans le choix des lieux réservés et la fréquence d’utilisation.

Accor a décidé de monter un partenariat avec Wojo pour faire profiter ses équipes de cette offre.

Une nécessité d’offrir une expérience de travail différenciante

Steven Daines, Chief Talent & Culture Officer (Global CHRO​) chez Accor, en fait le constat : « Il faut aujourd’hui offrir, pour attirer des talents, une beaucoup plus grande flexibilité. » En imposant le télétravail de manière prolongée, la crise sanitaire a accéléré cette transition vers des modes de travail hybrides et renforcé les attentes des salariés en la matière.

Anne-Sophie Béraud, VP Inclusion & Diversity chez Accor, partage cette vision : « Je pense que ce n’est pas possible de revenir en arrière puisque des habitudes ont été prises, des habitudes positives. Et puis pour une entreprise, je pense que c’est aussi intéressant de proposer différentes formes de travail. C’est l’avenir du travail, en fait. »

Fort de ce constat, le groupe Accor a décidé de tester le télétravail en tiers-lieux, et a fait appel à Wojo pour proposer aux collaborateurs une offre de coworking à volonté.

L’offre de coworking Wojo, un tremplin vers une nouvelle organisation du travail


Wojo c’est près de 400 espaces de coworking partout en France, en Espagne et à la rentrée 2021 en Allemagne et en Autriche. C’est la possibilité de louer sans engagement des bureaux privatifs et salles de réunion à la journée ou pour de plus longues durée… Le réseau a donc tout pour séduire les entreprises à la recherche de flexibilité géographique et organisationnelle.

Coworking du Mercure Paris Montmartre Sacré Cœur

Dans chaque espace de coworking opéré par Wojo, les télétravailleurs trouvent du mobilier adapté au travail, une connexion Wi-Fi rapide et sécurisée, de la lumière naturelle, une offre de restauration, et des services additionnels qui varient selon les sites : jardin, salle de sport, spa, etc. Grâce à ses partenaires hôteliers, le premier réseau de coworking français a la capacité de proposer des espaces de travail et des salles de réunion à proximité du domicile des collaborateurs, ou dans des emplacements centraux qui permettent aux équipes de se réunir sans avoir à aller jusqu’au siège. L’offre est 100% flexible, et les équipes Wojo construisent une réponse sur-mesure selon les besoins de l’entreprise.

Les collaborateurs qui disposent d’un abonnement coworking Wojo profitent en plus de 10% de réduction sur l’offre de restauration chez les partenaires hôteliers : de quoi agrémenter les pauses déjeuner que tout le monde est très heureux de retrouver !

Un partenariat avec Wojo qui favorise une organisation du télétravail hybride

« Ce qu’on propose aux collaborateurs, tout simplement, c’est d’aller faire du coworking dans un espace tiers autant qu’ils veulent. Certains y vont pour bosser tout seuls, mais souvent ils y vont aussi pour se retrouver dans des lieux tiers et travaillent tous ensemble. Et ça, c’est aussi assez intéressant parce qu’on ne s’y attendait pas » explique Anne-Sophie Béraud. Elle rappelle que, d’après une étude menée en interne, 84% des salariés étaient favorables au coworking avant la mise en place de l’offre, qui a tout de suite suscité l’engouement, avec beaucoup de collaborateurs qui ont effectivement activé leur abonnement Wojo pour profiter de ce service.

Steven Daines se réjouit de la flexibilité que le partenariat entre Accor et Wojo apporte aux salariés, qui peuvent désormais travailler où ils le souhaitent. « Nous avons pu tester un modèle hybride qui permet au collaborateur de travailler plus près de son domicile et puis en même temps, profiter d’un environnement […] où on va rencontrer d’autres personnes, on va pouvoir avoir des contacts, on va pouvoir s’aérer l’esprit. »

Wojo joue ici un rôle de facilitateur pour les entreprises : l’expert du coworking s’occupe de l’onboarding des collaborateurs sur ces nouveaux usages, répond à leurs questions, met en place les outils de réservation et suit leurs retours d’expérience afin de d’améliorer constamment les offres proposées dans ses espaces. Pour répondre à des besoins ponctuels (ou réguliers), il est également possible de mixer une offre de coworking en accès libre pour les collaborateurs avec des bureaux privatifs à la demande.

Bureau privatif Wojo au Pullman Paris Tour Eiffel

A lire aussi : Installer ses bureaux à l’hôtel, 5 bonnes raisons d’y réfléchir

Un nouveau modèle d’organisation qui séduit décideurs et collaborateurs

Après ces premiers mois d’expérimentation, les retours d’expérience sont très bons. Interrogée sur son ressenti sur cette nouvelle offre, Gradislava Bikkulova-Vincent, Financial Partnerships Account Manager chez Accor, souligne qu’elle a constaté des “résultats positifs sur [son] propre temps, sur [son] propre équilibre”. Edouard Roux de Lusignan, Senior VP Topline France et Europe du Sud, travaille chez Wojo trois à quatre jours par semaine et explique “Je ne veux pas d’un tout télétravail ou tout au siège, je pense qu’il y a un juste milieu entre les deux.”

Steven Daines souligne n’avoir reçu que des retours positifs de collaborateurs, tandis qu’Anne-Sophie Béraud conclut : « Wojo, c’est hyper intéressant, c’est une nouvelle formule de travail, on n’y pensait pas forcément avant la crise, mais la crise a permis de franchir le pas, d’accélérer cette transformation. »

Le coworking dans les tiers-lieux, une troisième voie entre le bureau et la maison

Car le constat est le même côté dirigeants et salariés : le temps du 100% travail au bureau semble révolu, et 100% télétravail à la maison a montré ses limites pendant la crise sanitaire. Le coworking dans les tiers-lieux au sein d’espaces de coworking couvre les besoins des employés (réduction des trajets, qualité de l’espace de travail, Wifi performant, ergonomie du mobilier, etc.).

Dans le même temps, cette organisation du télétravail gomme les inégalités entre salariés dans leurs conditions de travail, prévient l’isolement et les risques de sécurité liés à l’utilisation d’un Wifi domestique, et offre un lieu de socialisation. Soit avec ses collègues en décidant de se retrouver au même endroit, soit avec d’autres coworkers d’issus d’horizons différents.

Pour les entreprises, cette nouvelle organisation du télétravail permet de réinventer leurs bureaux, et d’optimiser leur empreinte immobilière en réduisant leur surface afin de faire des économies. Quand on sait que le loyer du bureau est la deuxième charge la plus importante pour l’entreprise, juste après les salaires, ce modèle a tout pour séduire !

Découvrez le témoignage complet de Steven Daines et Anne-Sophie Béraud !

Au fait, chez Wojo on ne fait pas qu’écrire !

Bureaux privatifs

Bureaux fermés de 2 à 200 postes personnalisables, accès sécurisé 24/7.
Contrat flexible.

Wojo Corners

Postes en espace partagé, dédiés au travail dans le calme. Pour les freelances et les petites équipes, mais aussi les entreprises qui concilient bureaux privatifs, networking et nomadisme.

Wojo Spots

Réseau d’espaces pour travailleurs nomades, déployé par Wojo auprès de ses partenaires (hôtels, cafés, concept stores). Pour travailler où on veut quand on veut.

Salles de réunion

De 2 à 80 personnes. Idéal pour les réunions, séminaires, formations… (restauration sur demande).