Le choix d’un compte bancaire professionnel est une étape importante lors de la création de votre entreprise. Depuis quelques années, de nouveaux acteurs tels que les banques en ligne Qonto ou Shine viennent concurrencer les banques traditionnelles avec des offres digitales et mobiles. Que valent ces solutions ? Faut-il les préférer à celles des banques physiques, et dans quels cas en particulier ? Tour d’horizon des bonnes questions à se poser.

Vous êtes auto-entrepreneur : deux options de compte bancaire professionnel sont possibles

Le statut d’auto-entrepreneur vous laisse libre de choisir entre deux possibilités lors de l’ouverture de votre compte bancaire professionnel : choisir une offre de compte pour particulier, moins chère mais avec des services limités, ou opter pour une offre adaptée aux micro-entreprises.

Compte bancaire à usage professionnel : pensez aux offres dédiées aux particuliers

Les micro-entreprises n’ont pas l’obligation d’avoir un compte professionnel. Seul un compte dédié à l’activité est nécessaire. En effet, l’obligation consiste uniquement à séparer son compte courant, du compte dédié à la micro-entreprise, comme le stipule l’article L133-6-8-4. En tant que freelance ou bien indépendant vous pouvez utiliser des offres réservées aux particuliers, avec des frais bancaires bien moins élevés que les comptes professionnels, voire gratuits… mais aussi des services plus limités. 

Les banques traditionnelles comme BNP Paribas, Caisse d’Épargne, ou bien en ligne comme N26, Boursorama, Revolut, Fortuneo vous sont ainsi accessibles. N26 et Revolut proposent d’ailleurs des comptes gratuits pour les auto-entrepreneurs. Attention toutefois, certaines banques traditionnelles sont réticentes à vous laisser ouvrir un compte particulier pour une activité professionnelle : n’hésitez pas à négocier. La seule règle est que les flux entrants et sortants sur ce compte soient uniquement liés à votre activité professionnelle. Cela peut s’avérer être une solution économique si votre activité implique des flux financiers simples.

Compte bancaire professionnel : étudiez les offres réservées aux micro-entreprises

Les comptes particuliers proposent des services qui restent limités. Vous pouvez leur préférer des services plus élaborés, qui facilitent la gestion d’une micro-entreprise. Shine, par exemple, est une jeune société française, rachetée en 2020 par la Société Générale. Ils proposent une application mobile très pratique pour les auto-entrepreneurs intégrant un logiciel de comptabilité, un outil de facturation ou la possibilité de prendre directement en photo les chèques pour les encaisser. Pratique !

Vous créez une entreprise : le compte bancaire professionnel est obligatoire

Si vous n’êtes pas auto-entrepreneur ou micro-entreprise, l’ouverture d’un compte bancaire est obligatoire, a minima pour le dépôt de votre capital lors de l’inscription au greffe. Selon votre activité (locale ou internationale), le nombre de salariés et d’associés, vous aurez besoin de services dédiés. Les banques traditionnelles ont longtemps été seules sur ce créneau, mais les banques en ligne proposent des offres de plus en plus pertinentes. Étudiez avec attention la liste des services proposés pour vous assurer de choisir l’offre qui vous correspond.

Dépôt de capital, une étape incontournable

Vérifiez que la banque ou la néo-banque propose bien le dépôt de capital. C’est une étape obligatoire dans la création d’une entreprise, car vous devrez envoyer à votre greffe une attestation prouvant le dépôt des fonds. La grande majorité des banques professionnelles acceptent cette formalité. Sachez que les néo-banques professionnelles comme Manager One ou Qonto proposent aussi ce type de service désormais.

Le crédit et les autorisations de découvert, ce n’est pas automatique

Les tarifs attractifs des banques en ligne peuvent faire oublier qu’elles ne proposent pas certains services pourtant importants dans la vie d’une entreprise. Si vous avez besoin d’un crédit, d’épargne ou même d’une autorisation de découvert, sachez que peu de banques en ligne proposent ce service.  Qonto, Shine, Anytime ne font pas de crédit professionnel. En tant qu’Établissements de paiement, elles ne sont pas habilitées à proposer ce type de service à leurs clients. Actuellement, seule la néo-banque Memo Bank dispose des agréments de la BCE et de la Banque de France pour proposer des financements à ses clients.

Vente à distance et virements internationaux : soyez vigilants

Si vous proposez la vente à distance (VAD), privilégiez des acteurs qui permettent la bascule entre les différents modes de paiement. Autre point de vigilance : la liste des frais bancaires, notamment sur les virements internationaux, qui peuvent vite faire grimper l’addition. N’hésitez pas à les négocier au moment de votre ouverture de compte !

Ne vous focalisez pas uniquement sur les prix de votre compte bancaire professionnel

Contrairement à une idée reçue, si l’on additionne les éventuels coûts supplémentaires, les tarifs des banques en ligne et des néo-banques professionnelles ne sont pas tellement moins chers que les banques traditionnelles. Les offres standards pour les entreprises évoluent entre une dizaine et une trentaine d’euros selon les acteurs, comme le montre ce comparatif (non exhaustif, bien entendu).

ActeurCoût mensuelServices
N26 Business (Uniquement pour les auto-entrepreneurs)À partir de 0€ par moisService en ligne Jusqu’à 20 virements par mois Découverts non autorisés
Revolut Business (Uniquement pour les auto-entrepreneurs)À partir de 0€ par moisService en ligne Jusqu’à 20 virements par mois Découverts non autorisés
Shine (Uniquement pour les auto-entrepreneurs)À partir de 3.90€ par moisService en ligne Jusqu’à 20 virements par mois Découverts non autorisés
QontoAuto-entrepreneurs : À partir de 9€ par moisEntreprises : À partir de 29€ par moisService en ligne Jusqu’à 20 virements par mois Découverts non autorisés
Caisse d’ÉpargneAuto-entrepreneurs : À partir de 9.90€ par moisEntreprises : À partir de 22.10€ par moisService en agence Virements illimités Découverts non autorisés
BNP ParibasAuto-entrepreneurs : À partir de 13.90€ par moisEntreprises : À partir de 23.80€ par moisService en agence Virements illimités Découverts non autorisés

À lire aussi : Frais bancaires professionnels, payez-vous trop cher ?

Les bonnes questions à se poser pour choisir votre compte bancaire professionnel

Vous commencez à y voir plus clair ? Pour résumer et guider votre réflexion, voici une liste non exhaustive des questions à vous poser avant de vous lancer :

  • Avez-vous besoin de financement de votre banque ?
  • Avez-vous besoin d’un chéquier ?
  • Allez-vous encaisser des chèques ou des espèces ?
  • Allez-vous encaisser des transactions en ligne ?
  • Allez-vous recevoir et réaliser des virements nationaux, internationaux ? Combien ?
  • Avez-vous besoin de retirer de l’argent ? Combien ? À quelle récurrence ? 

Si vous répondez oui aux trois premières questions, privilégiez une banque traditionnelle avec agence. Si vos besoins n’exigent pas de se déplacer en agence, les solutions en ligne sont alors très compétitives.

Vous pouvez aussi faire le choix de ne pas choisir ! En ouvrant d’un compte dans une banque traditionnelle, et de leurs services de gestion d’espèces, de crédits et de conseils. Et en ayant aussi un compte professionnel chez une banque en ligne pour vos opérations courantes de transactions, facturation et suivi de la comptabilité. À l’instar de Blank, une néo-banque professionnelle appartenant au Crédit Agricole, certaines banques proposent ainsi à leurs utilisateurs d’agréger leurs autres comptes professionnels à leur compte en ligne.

En bref

Vous l’avez compris, l’important est d’abord de vous assurer que les services proposés par votre banque professionnelle répondent à vos besoins. Comparez les services et les prix, en vous aidant d’un comparateur comme Entrepeneur Hero, qui compare les banques et les services, et vérifiez que la solution correspond parfaitement à votre demande. Assurez-vous aussi de pouvoir faire évoluer votre offre en fonction de votre activité.

Au fait, chez Wojo on ne fait pas qu’écrire !

Bureaux privatifs

Bureaux fermés de 2 à 200 postes personnalisables, accès sécurisé 24/7.
Contrat flexible.

Wojo Corners

Postes en espace partagé, dédiés au travail dans le calme. Pour les freelances et les petites équipes, mais aussi les entreprises qui concilient bureaux privatifs, networking et nomadisme.

Wojo Spots

Réseau d’espaces pour travailleurs nomades, déployé par Wojo auprès de ses partenaires (hôtels, cafés, concept stores). Pour travailler où on veut quand on veut.

Salles de réunion

De 2 à 80 personnes. Idéal pour les réunions, séminaires, formations… (restauration sur demande).